B. Sultan, A. Y. Bossa, S. Salack, M. Sanon
362

Excerpt

Download e-book

Le futur de l’Afrique de l’Ouest, son équilibre économique, politique et social dépendent de la capacité du secteur de l’agriculture à s’adapter pour garantir la sécurité alimentaire dans un contexte de pressions multiples comme celles engendrées par le changement climatique et la croissance démographique. Pour faciliter cette adaptation, la recherche a déployé d’importants efforts ces dernières années en améliorant la connaissance sur la compréhension des changements climatiques en Afrique de l’Ouest, sur celle de leurs impacts sur les systèmes agropastoraux et sur les stratégies d’adaptation qui réduisent les risques climatiques ; une condition sine qua non de l’investissement et de l’innovation dans le secteur agricole.

Cet effort a également été décliné à travers des partenariats scientifiques et le renforcement de larges réseaux de recherche en Afrique, soutenus par le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI). Les programmes de recherche ont accumulé des acquis, des preuves sur le risque que les aléas climatiques font peser sur la production agricole, sur la conscience aiguë qu’en ont les producteurs et sur les possibilités nouvelles d’adaptation technique. Or, ces avancées de la recherche ne sont que rarement prises en compte dans la planification et la prise de décision pour réduire ce risque.

Partant de ce constat, le MAEDI a soutenu un projet de Fonds de solidarité prioritaire « Agriculture et gestion des risques climatiques : outils et recherches en Afrique » (FSP Agricora) mené entre 2016 et 2018 et coordonné par l’Institut de recherche pour le développement (IRD). L’objectif principal du FSP Agricora a été de contribuer à l’élaboration d’outils efficaces de gestion du risque climatique en co-construisant avec des réseaux de chercheurs et d’acteurs directement impliqués dans l’accompagnement de l’agriculture des stratégies innovantes basées sur les résultats de la recherche. Pour ce faire : (1) il a mobilisé une recherche-action en partenariat pour produire des connaissances et des outils adaptés pour mieux documenter et si possible réduire l’incertitude dans la prise de décision ; et (2) il a renforcé les capacités de recherche et d’expertise des pays bénéficiaires.

 

Le FSP Agricora a été mis en oeuvre à travers des projets de recherche et de valorisation des connaissances dans le monde rural sélectionnés au moyen d’un appel à propositions. Ces projets ont visé à produire des avancées importantes sur trois thématiques prioritaires : (1) les services climatiques pour l’agriculture ; (2) l’intensification écologique ; (3) les ressources en eau pour l’agriculture. Ils se sont appuyés sur les partenariats existants entre les chercheurs français et africains tout en favorisant une approche régionale qui implique les parties prenantes pour la production de connaissances finalisées. Ce sont les résultats de ces projets qui sont présentés dans cet ouvrage, avec l’ambition de permettre aux acteurs du secteur agricole (organisations paysannes, filières, secteur privé agricole, banques de développement agricole, fournisseurs d’intrants, services agricoles et de météorologie) de s’approprier de nouvelles connaissances et de nouveaux outils pour une meilleure prise en compte des risques climatiques dans la gestion des systèmes de production.

L’ouvrage s’organise selon trois axes thématiques reflétant différents enjeux interdisciplinaires de recherche qui ciblent chacun des outils différents de gestion du risque climatique pour l’agriculture familiale.