WASCAL in the News

Dix pays de l’Afrique de l’Ouest et l’Allemagne finalisent à Lomé le projet WASCAL de Centre ouest- africain de recherches et de services scientifiques sur les changements climatiques et l’utilisation adaptée des terres, a constaté jeudi l’agence Xinhua

Des enseignants chercheurs des pays englobés par le projet ont entamé mercredi une réunion de trois jours au terme de laquelle le document de création du centre de recherche sera parachevé et suivi de la signature de l’accord de sa mise en application.

Le projet lancé en 2010 est conçu pour répondre au défi du changement et de la variabilité croissante du climat et accroître la résilience des systèmes humains et environnementaux. Il bénéficie de l’expertise des institutions allemandes et est présenté comme une « nouvelle dynamique » de recherches scientifiques en Afrique de l’Ouest sur la compréhension et la connaissance des facteurs à l’origine des changements climatiques, l’évaluation de leurs impacts sur le secteur agricole, la gestion de l’eau, et aussi sur la problématique de la sauvegarde des terres.

Il inclut un programme régional de formation en Doctorat et Master en matière de changements climatiques. Il s’agit de sept programmes de formation universitaire de haut niveau pour aider à l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs de décideurs politiques africains dans le domaine du changement climatique et de la gestion des terres.

L’Allemagne est le seul pays partenaire de ce projet auquel elle consacre, d’ici 2015, un financement de 50 millions d’euros.

Les pays comme le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et le Togo sont concernés par le projet WASCAL de Centre ouest- africain de recherches et de services scientifiques sur les changements climatiques et l’utilisation adaptée des terres.

Source: xinhua